Natura 2000


Cliquer pour grandir l'images


Définition

Le Réseau Natura 2000 est un outil importante pour la conservation de la nature et qui consiste à un ensemble de zones crées par imposition communautaire, surgies à partir la contribution individuel (et obligatoire) de tous les pays membres de l’Union Européenne pour un listage des zones qui contribuent pour la préservation des habitats naturelles, de la faune e flore, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales et culturelles.

Donc, il a été crée au niveau européen un réseau écologique nommé de Natura 2000, constitué par des Zones de Protection Spéciale et qui aspire à la conservation des habitats de grande valeur écologique, autant que la détermination des Zones Spéciales de Conservation (Sites d’Importance Communautaire) relatives à la conservation des oiseaux sauvages.

Au cas portugais, le Réseau Natura 2000 occupe près de 20% du territoire continental, valeur qui est beaucoup supérieur à l’autre du Réseau National de Zones Protégées, 8%, mais qui peut être encore considérée insuffisante pour la propre manutention de la biodiversité et conservation des habitats.

Au Continent, ce Réseau inclut 59 sites, la plupart avec superposition des deux catégories. Les zones humides sont en butte à l’attention particulier, nommément les estuaires de fleuves – Minho, Coura et Sabor – et la zone littoral; inclues la plupart dans le Réseau Natura 2000. On doit détacher aussi quelques zones de montagne comme la Montagne d’Arga, Monchique et Lousã.

À Madeira il y a 16 sites appartenant au Réseau Natura 2000, qui occupent presque 80% du territoire de l’Archipel. Au contraire de ce que arrive aux Zones Protégées, Porto Santo est représenté avec deux sites avec plus de 370ha, considérés comme des Sites d’Importance Communautaire – Îlots de Porto Santo et Pico Branco.

Les Îles Désertes et leurs plus de 11 000ha renforcent leur rôle vital à la conservation de la nature. À Açores, les 38 zones appartenant au Réseau Natura 2000 se distribuent par toutes les îles, occupant 16% de la surface de l’archipel.

Dans ce qui concerne les objectifs, ils sont de sauvegarder non seulement une partie significative du littoral, mais encore les zones plus élevées, plus accidentées et, donc, déterminantes pour la conservation des habitats spécifiques. En face de la dégradation accélérée des ressources naturelles qu’on voit aujourd’hui, la création et préservation des sites protégés, où on doit inclure le Réseau Natura 2000, c’est non seulement la méthode le plus efficace pour la sauvegarde des valeurs naturelles, mais encore la stratégie la plus importante pour l’exécution d’une politique de conservation de la nature.
Pour l’effet, il est fondamentale la définition des critères claires de gestion et ordonnance pour ces sites, et aussi de les donner des moyens financiers et humains qui permissent la réel implémentation des politiques de conservation de la nature, intégrées dans une philosophie de développement soutenable, sans lequel il sera impossible de maintenir le patrimoine naturel existant.


Source: Site do Atlas de Portugal – um país de área repartida à www.igeo.pt