Vila Nova de Poiares

Introduction

Dans des terres d’Artisans… vers le future

Vila Nova de Poiares est situé aux environs du massif montagneux de Lousã, il a des terrains avec grandes taches forestiers et des endroits avec beaucoup de beauté paysagiste où les escarpes agrestes prédominent.

L’artisanat c’est l’ex-libris de ces terres et peuples, mais au delà de ce patrimoine culturel très enraciné, la municipalité a des autres richesses traduites dans la grande implantation d’entreprises commerciales et industrielles.

Au cœur du siège de municipalité, l’Église Paroissiale et le jardin public agréable règnent sur les maisons qui ont grandit autour. À Alto de São Pedro Dias on peut sentir le murmure du vent tandis qu’on regarde le paysage éblouissant et, à Fraga, un bain dans la piscine nous rafraichit aux jours d’Été. À Medas, parfaitement encadrée à l’ambiance entourant, une zone de loisir nous invite pour des pique-niques et pour le contact avec la nature.


Généralités sur Vila Nova de Poiares

Gentilé

Poiarense

Aire

83,82 km²

Population

7 061 hab. ( 2001)

Densité de Population (hab./km2)

70,5

Surface (km2)

84,0

Paroisses

4 [Arrifana, Lavegadas, Vila Nova de Poiares (Sto. André) e S. Miguel]

Région

Centre

Sub-région

Pinhal Interior Norte

District

Coimbra

Province Ancienne

Beira Litoral

Situation Géographique

Nord: Penacova
Est: Arganil
Sud-est: Góis
Sud: Lousã
Sud-ouest: Miranda do Corvo
Ouest: Coimbra

Ressources Hydriques

Fleuves Mondego et ALva


Blason et Drapeau
Cliquer pour grandir l'images

        

Mappe
Cliquer pour grandir l'image


Personnages Illustres
Cliquer pour grandir l'image

Dr. Daniel de Matos (1850-1921) Dr. Daniel de Matos (1850-1921)
Né à l’hameau de Ferreira. Licence en Médicine, a devenu un médecin notable, nommément au combat de la tuberculose.

Il a été aussi recteur de l’Université de Coimbra.

Comendador José Joaquim Ferreira Né en 1842 à Aldeia Nova.
A émigré encore enfant pour Brésil, où il s’a dédié au commerce, ayant fait fortune. Méritant de la municipalité à qui on doit la récolte des fonds pour la construction de l’hôpital local

D. Maria Júlia Ferrão Castelo-Branco
Méritante de la municipalité. A fondé en 1959 l’œuvre “Casa de Trabalho da Nossa Senhora das Necessidades”. Il était une “école de vertus” destinée aux filles du moyen rural, où elles apprenaient couture, broderie, dentelles, décoration, cuisine, l’art de soigner les malades, économie domestique, bon goût et moral. A fondé aussi l’œuvre Sopa Infantil (Soupe pour les Enfants), une institution dédiée à créer et maintenir une cantine qui, au delà des aliments, fournissait des vêtements, livres, appui médecin et des médicaments aux enfants défavorisés de Vila Nova de Poiares.